Dépôt de brevet d'invention - usine à expérience

Espace réservé au dialogue avec l'administration de l'Etat pour toute demande d'autorisation ou pour une simple suggestion

Modérateurs : juge, Policier, Fondateur, Président

Avatar du membre
Belenor_Yrda
citoyen

Dépôt de brevet d'invention - usine à expérience

Message#1 » mar. 5 mai 2020 15:52

Au nom de notre client SAS Le prince Tw3nd0, souverain légitime de la défeinte Elpida, nous demandons l’octroie d’un brevet d’invention sur la création technique suivante.

Nous avons cherché par tous les moyens à créer la machine à xp la moins consommatrice de ressource machine et créant le moins de lag, nous avons ainsi écarté les machines de type XMob, les machines exploitant les portails du nether, fermes à enderman ou les fermes à mobs dans le neither en ce qu'ils impliquent un grand nombre d'entités gérés par l'intelligence artificielle et donc consomment des ressources machine. La solution optimale nous a paru être la ferme à cactus limitée à un unique chunk.

EXPLICATIONS JURIDIQUES

Fondements juridiques de la demande. Dans la mesure où l’article 15 du Code civil ne reconnaît aucune protection aux inventions extra-mine-societennes, mais aménage la faculté d’obtenir un brevet d’invention pour les inventions créée sur notre territoire. Dans la mesure où l’article 11 du Code pénal aménage une exception à l’interdiction d’exploiter les usines aux seuls fins de test à la seule condition de poster sur le forum une description du projet. Dans la mesure où nous avions poster au nom de notre client une description de cette invention dans un poste forum originellement destiné à créer un service public étatique de production et de commercialisation d’expérience.
Nous demandons l’octroie d’un brevet d’invention.

Conséquence de l’attribution du brevet. L’octroie de ce brevet n’emportera pas de droit l’autorisation de l’exploiter, mais uniquement la reconnaissance pour notre client du droit de propriété tel que régi notamment par les articles 16 et 18 du Code civil, qui délimite la portée du droit de propriété, et protégé par l’article 8 du Code pénal relatif à la contrefaçon.

Conditions de validité de la demande de brevet. L’article 13 du Code civil excluant l’appropriation des simples idées, la notion d’invention étant la contraction des termes latins in et novatio, il signifie que l’invention permet d’apporter au marché de la production une solution jusqu’alors inexistente. La définition alliée à la non reconnaissance des inventions extra-mine-societennes rend ainsi indifférente le fait que la création technique préexiste en dehors de mine-society. L’invention se définie juridiquement comme une solution technique nouvelle et non évidente à un problème technique, nous démontrerons point par point en quoi l’invention de notre client est :
  • Répond à un problème technique
  • Par une solution technique
  • Non évidente et
  • Nouvelle
Les différents COMPOSANTS inventés L’inventeur demande la reconnaissance d’un brevet d’invention pour chacun des COMPOSANTS. La demande pour chaque composant est distincte des autres demandes. L’inventeur demande la reconnaissance de l’invention d’une ferme à cactus automatisée ; d’un minuteur ; d’une ferme à bambous ; d’un système de fours semi-automatique. L’inventeur demande également l’octroie d’un brevet sur l’ensemble qu’il constitue.

DESCRIPTION DE CHAQUE INVENTION

La ferme à cactus L’inventeur souhaitait répondre aux problèmes techniques suivants :
1. Comment produire automatiquement des cactus ? Une des propriétés du cactus est de se briser au contact d’un bloc adjacent. Des plants de cactus sont placés sur un bloc de sable et soutenu par un bloc fixe au dessus d’un courant d’eau. Un bloc est placé à côté du cactus, un bloc plus haut, de sorte à ce que lorsque le cactus pousse, il se brise automatiquement au contact de ce bloc. L’item tombe dans le courant d’eau est est emporté pour être récolté dans un entonnoir. Limitée à un seul chunk la ferme présente une productivité ridicule et n’est pas exploitable.
2. Comment rendre la ferme productive et sans lag ? Une technique simple consisterait à augmenter la taille de la ferme. Ceci créerait un nombre d’interactions tout à fait considérable ce qui créerait une quantité de lag inadmissible. Pour solutionner ce problème il s’agit de limiter la ferme à un seul et unique chunk. Les savants d’Elpida ont observé que chaque mise à jour d’un chunk entraînait pour la nature un calcul de probabilité de pousse des cactus. Pour augmenter la productivité il suffit d’augmenter le nombre de mise à jour du chunk. À cette fin, des pistons sont placés de part et d’autre des cactus et orientés vers le haut, tous accolés à un bloc central constitué d’un bloc de redstone. L’activation d’un levier active simultanément l’ensemble des pistons qui se contractent et se rétractent à grande vitesse et emporte mise à jour du chunk et donc lancement du calcul de probabilité de pousse des végétaux. Mécaniquement les végétaux ne poussent pas plus vite, mais plus souvent.
3. La ferme crée une quantité infime de lag. Lors d’un test effectué en la présence de SAI Manndermacht, celui-ci a pu vérifier que la machine ne créait strictement aucun lag. Tandis qu’une ferme classique en créerait une quantité monumentale. Tout simplement car la ferme et la mise à jour n’affecte qu’un seul et unique chunk. La machine pouvant être activée et arrêtée à tout instant elle n’est de plus productive que pendant son utilisation, tandis qu’une ferme géante à cactus serait active en permanence et s’étendrait sur plusieurs chunks.
Non évidence et nouveauté. Si le placement d’un bloc adjacent à un cactus est évident pour tout redstoner averti, l’utilisation de pistons et de pour forcer la mise à jour du chunk est contre-intuitif. La première idée serait que cela augmente sensiblement le lag, par rapport à une ferme automatique classique. Il n’en est rien ! En outre, à notre connaissance aucune machine de ce type ne préexiste sur notre sol en dehors de notre prototype que nous avions dû présenter conformément à l’article 15 du Code pénal.

Le minuteur Cette partie du brevet est revendiquée par l’hon. sage Belenor. Que la machine s’éteigne d’elle-même est une exigence du Code pénal qui prohibe notamment les circuit perpétuels. L’inventeur souhaitait répondre aux problèmes techniques suivants :
1. Comment faire en sorte que la machine s’éteigne automatiquement tout en créant une quantité limitée de lag ? Les savants d’Elpida ont observé qu’un item lâché au sol disparaît naturellement au bout d’un certain temps, 5 minutes précisement. En placant un item sur une plaque de pression en bois, on crée donc un minuteur de 5 minutes. La plaque étant pressée pendant 5 minutes par l’item, elle envoie un courant positif de redstone. La disparition de l’item envoie un courant négatif (extinction de la redstone). Le lag de ce minuteur équivaut à celui d’une poule lâchant un œuf dans la nature, d’un bloc tombé au sol, bref le lag est extrêmement minime, ce qui lui offre des propriétés autrement plus intéressantes que tout autre système de clock et de minuteur à pistons, entonnoirs ou en pure redstone. Il suffit de connecter la plaque de pression à la ferme à cactus pour que celle-ci se s’active lorsque l’item est placé sur la plaque et se désactive lorsque l’item disparaît.
2. Comment faire varier la durée de ce minuteur à chaque utilisation ? En plaçant un droper un bloc au dessus de la plaque de pression, celui-ci peut lancer automatiquement un item sur la plaque. Lorsque la plaque est activée, un courant de restone éteint une torche de redstone reliée au droper. Lorsque la plaque s’éteint, la torche s’allume et active le droper afin qu’il relance un item sur la plaque pour la réactiver. Ainsi le placement de deux items dans le droper avant son activation permet un minuteur de 10 minutes. La machine permet ainsi de créer un minuteur sans lag pouvant atteindre une durée de 48 heures, et même bien d’avantage en ajoutant des entonnoirs et des coffres. Et le tout configurable à chaque utilisation par tranche de 5 minutes !
3. Comment empêcher la mise en place d’une durée trop élevée? En placant un comparateur contre le droper, il est possible d’analyser la quantité d’items. En reliant la sortie du comparateur au droper lui-même il est possible d’en paralyser le fonctionnement si une quantité trop élevée d’item est placée à l’intérieur afin d’éviter les abus.

La ferme à bambous L’inventeur souhaitait répondre aux problèmes techniques suivants :
1. Comment produire automatiquement du combustible ? En plaçant une série de bambous et de pistons sur le côté, il est possible de lancer la destruction d’une série de bambous avec une impulsion de redstone. Les items tombent au sol au pied des bambous. Un minecart entonnoir est lancé sous le sol sous les pousses de bambous pour récupérer les items. Il poursuit sa course pour déverser les items dans le four semi-automatique. Un système de comparateur oblige le minecart à continuer sa course tant qu’il n’a pas terminé de déverser son contenu dans les fours automatiques. Le système est lancé toutes les 5 minutes, par une impulsion venue du minuteur.

L’usine à XP composée de fours L’inventeur souhaitait répondre aux problèmes techniques suivants :
1. Comment cuire semi automatiquement les cactus ? Un système d’eau apporte les cactus jusqu’à un entonnoir qui se déverse dans un coffre. Le système d’eau est coupé lorsque la machine n’est pas activée afin que les items ne soient pas récoltés lorsque la machine n’est pas utilisée. Un minecart entonnoir placé sous le coffre permet de prélever les items. Un comparateur permettra de vérifier le nombre d’items présents dans le minecart-entonnoir et de le lancer lorsqu’il sera suffisamment plein au dessus d’entonnoirs reliés à des fours pour déverser les cactus à cuire à l’instar du minecart-entonnoir propre au combustible.

Fonctionnement global de l’usine à XP à base de cactus. L’inventeur souhaitait répondre aux problèmes techniques suivants :
1. Comment produire semi-automatiquement l’expérience à l’aide d’un système de cactus, de bambous et de four ? Un minuteur configurable envoie une impulsion toutes les 5 minutes au système de coupe des bambous et lance l’envoi d’un minecart distribuant le combustible. Une ferme à bambou automatique produit les bambous qui sont transportés jusqu’aux fours par des sources d’eau et un minecart. Les minecart remplissent les fours automatiquement. L’utilisateur n’a que trois opérations à faire : placer des items dans le minuteur, récolter les items cuis et l’expérience, jeter les items cuis afin de ne pas produire massivement des biens en dehors de son domaine d’exploitation qui est, supposément, la production d’expérience.


En vous remerciant pour l’intérêt que vous porterez à cette demande qui permettra à notre client de créer une nouvelle entreprise privée (et non plus public) qui vendra de l’expérience en bouteille.

Belenor,
Cabinet Jurisconsul

NB : je joindrais prochainement des images concernant les parties les plus ambiguës de cette invention, afin que vous puissiez mieux en comprendre le fonctionnement.
2020-04-28_17.34.19.jpg
2020-04-28_17.34.19.jpg (185.06 Kio) Vu 160 fois

Snaycraft273
citoyen

Re: Dépôt de brevet d'invention - usine à expérience

Message#2 » lun. 11 mai 2020 17:53

A nom du conseil fédéral je valide cette demande de brevet.

Retourner vers « Administration et requêtes »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

cron